Tronc commun 1ère et 2ème année de formation

Titre paragraphe

Tronc commun 1ère et 2ème année de formation

Structuration de la scolarité des 2 premières années de formation

1ère année :

Semestres 5 et 6 : Sciences de l'ingénieur / Sciences Météo-Climatiques
Semestre 6 jusqu'à juillet/août : Stage de connaissance de l'entreprise de 4 à 6 semaines, en France ou à l'étranger.

Les matières sont regroupées en unité d’enseignement.

En 1ère année, les UE enseignées sont : Sciences de l’Ingénieur, Sciences météo-climatiques, Traitement de données géophysiques, Production d’information météo-climatique, Ingénieur premier de cordée. Parmi les éléments marquants : un mini-projet Web, un TP de Mécanique des fluides au cours du semestre 6 en lien avec l’Université Paul Sabatier, le stage en entreprise en fin de première année (juillet-août) dont l’objectif est d’ouvrir à la connaissance du monde de l’entreprise.
 

2ème année :

Semestre 7 : Sciences de l'ingénieur / Sciences Météo-climatiques

Semestre 8 : Projet Etudes Modélisation Innovation (8 semaines en groupe, sous forme de bureaux d'études avec des applications métiers) / Prévision conseil / Enjeux sociétaux.

Mi-juin, juillet, août : stage d'ouverture (internationale, culturelle) et de développement de la dimension personnelle. Période possible pour la mobilité internationale.

En 2ème année, les UE enseignées reprennent celles de première année auxquelles se rajoutent : Recherche et Innovation, Enjeux des Sciences Météo-climatiques, Prévision Conseil et Réponse à un besoin-client.

Parmi les éléments marquants :

L’un des points phare de cette année est la mise en place d’un projet de huit semaines, à effectuer en groupes de 3-4 élèves, sur des sujets émanant des services de Météo-France, l’objectif étant de mobiliser les connaissances et compétences des IENM pour répondre à un besoin-client. Cette activité porte le nom d’EMI pour Études, Modélisation, Innovation. Les sujets doivent relever d’une activité de l’un des types suivants :
 

  • Modélisation, numérique ou statistique, point-fort de la scolarité actuelle, au cœur des activités de Météo-France,
  • Bureau d’Études, en lien avec un besoin client identifié par le service proposant le sujet,
  • Innovation, contribuant à l’émergence d’idées et/ou de techniques nouvelles

L’évaluation de cette activité est effectuée par l’équipe d’accueil pour les aspects technico-scientifiques du stage tandis qu’un jury ENM évalue les aspects de gestion de projet et de communication (écrite et orale, y compris élaboration d’un poster en anglais).
Le stage de 2e année (8 semaines minimum) est l’occasion de partir à l’international ou de découvrir d’autres domaines ayant une sensibilité à la météorologie ou au climat.