Technicien Supérieur Exploitation

Titre paragraphe

Technicien Supérieur de la Météorologie "spécialité Exploitation"
Objectif de cette formation

Former les élèves aux métiers de techniciens supérieurs de la météorologie à Météo-France.

Durée de la formation : 2 ans

Organisation de la formation

La formation TSE est structurée en quatre semestres. Chaque semestre validé équivaut à  30 crédits ECTS.
Les enseignements sont ventilés en unités d’enseignement (UE), cohérentes quant au contenu et pondérées par des crédits «ECTS» équilibrés du point de vue du temps de travail. L’attribution des crédits s’appuie sur les évaluations et les appréciations dans chaque matière.

    

Les points forts de la formation

Des matières de cœur du métier : des sciences météorologiques, climatiques  et océanographiques, de l'instrumentation et des techniques de base.
Mais aussi : des visites, des projets, des découvertes concrètes des domaines d'application de la météorologie.
De la connaissance des milieux professionnels au travers de stages.
Passage du TOEIC.

Les conditions d’accès

Par concours ou recrutement spécial sur dossier (travailleurs handicapés) pour les élèves TSE Techniciens Supérieurs de la Météorologie Spécialité Exploitation.

Quels débouchés

Les techniciens supérieurs de la météorologie, spécialité Exploitation sont des fonctionnaires de Météo-France.
Dans les domaines :

-Conception, réalisation et maintien en condition opérationnelle des productions en météorologie appliquée (climatologie, prévision , observation)

-Contribution à la conception et réalisation d’études (climatologie, prévision , observation, recherche)

-Analyse, traitement, valorisation et administration de bases de données

-Informatique, programmation, configuration de systèmes d'information

-Commerce, Suivi de clientèle

-Communication, animateur Web

Où :

-A Toulouse (Direction des services météorologiques, Direction de l’Observation, Direction des Systèmes de l’Information, Direction de l’enseignement et de la recherche, Direction de la climatologie et des services climatologiques).

-Mais également, quelques postes en directions interrégionales de Métropole ou d’Outre-Mer et au siège de Météo-France à Saint-Mandé